Les Gardiens d’Aleph-Deux, de Colin Marchika

Les gardiens d’Aleph-deux de Colin Marchika, chez Le Livre de Poche, collection Science-Fiction.

À côté de l’espace normal, le mathématicien Hendricks a découvert un espace parallèle, l’Aleph-un. S’y aventurer permet enfin aux hommes de naviguer entre les étoiles sans plus tenir compte de la barrière imposée par la vitesse de la lumière.
Mais le passage dans l’Aleph-un est dangereux. Des vaisseaux y disparaissent. Certains pilotes en reviennent fous.
Et voilà qu’Howard, après une disparition de quatorze ans dans l’Aleph-un, réapparaît avec son vaisseau sur l’orbite de Mars.
Il a fait mieux que revenir. Il a atteint l’Aleph-deux.
Et il n’est plus tout à fait humain.

Pour être tout à fait franc, j’ai fait l’acquisition de ce court roman sur un coup de tête. Un auteur français, une couverture de Manchu, le tout en livre de poche : la liste des points d’accroche était suffisante pour franchir le pas sans pour autant vendre un rein sur le marché noir des organes d’occasion !

La bonne surprise est que ce livre, contrairement à ce que pourrait laisser penser son résumé de quatrième de couverture, est une sorte de fresque de la conquête spatiale, à laquelle se mêle d’autres thèmes : Cyborg, IA, Mutant, autre dimension. L’idée qui préside à la création d’une IA est plutôt jouissive, et le livre fourmille d’idées intéressantes et de personnages attachants.

Le procédé narratif n’est pas sans rappeler le premier livre du Cycle de Fondation, a ceci près que l’échelle de temps est plus réduite et permet de conserver une forte continuité entre chaque « époque ».

Un ouvrage à découvrir donc, en attendant d’autres incursions de Marchika dans le domaine de la SF…

Appréciation : ★★★½☆

No Response to “Les Gardiens d’Aleph-Deux, de Colin Marchika”

Sorry! Comments are closed.